Skip to content

La revue

Fémur est la revue de critique littéraire des étudiant·e·s du département de littératures de langue française de l’Université de Montréal. L’idée de doter les étudiant·e·s d’un espace voué exclusivement à la critique littéraire est née en 2017, la revue Le Pied se consacrant déjà, au département, à la création littéraire.

La revue Fémur se veut un lieu de publication permettant aux étudiant·e·s de diffuser leurs recherches, de même qu’un lieu de réflexion concernant la littérature ou les autres arts. Elle leur offre l’occasion de se familiarise avec les enjeux de la publication scientifique, d’un bout à l’autre de la chaîne éditoriale.

Fémur a pour mission d’encourager les étudiant·e·s universitaires à publier leurs travaux, mais également de permettre la participation de plusieurs étudiant·e·s au processus éditorial de textes scientifiques. Elle vise par ailleurs à favoriser les échanges entre les étudiant·e·s de différents cycles, du baccalauréat au doctorat, en passant par la maîtrise.

La revue est composée d’un comité scientifique, d’un comité de lecture et d’un comité de révision linguistique. Elle fait appel aux spécialisation d’étudiant·e·s-chercheur·e·s pour réaliser les évaluations des articles sélectionnés.

Fémur publie deux numéros par année, un à l’automne et un au printemps. Chacun de ces numéros propose un dossier thématique ainsi qu’une section dédiée à des textes pouvant porter sur des sujets divers. Les étudiant·e·s du département des littératures de langue française peuvent soumettre des propositions de dossiers, qu’ils pourront diriger en collaboration avec la rédaction en chef et le comité scientifique de la revue.

Fémur accueille les articles portant sur des œuvres de toutes les époques, et de tous les genres littéraires. Les dossiers se veulent des espaces réfléchissant au passage d’une thématique, à la fois dans le temps et à travers les formes. C’est d’abord à la littérature d’expression française que la revue Fémur s’intéresse, mais elle encourage aussi les rencontres entre les corpus de différents médias ou de différentes langues, et les réflexions abordant plusieurs disciplines.