Passer au contenu

Catégorie : Articles

« Ne me lâche pas, pas encore. Je ne suis pas prête et peut-être que je ne serai jamais prête ». Ma mère rit (2013) et No Home Movie (2015) de Chantal Akerman : une filiation mélancolico-nostalgique

Frédérique Lamoureux, 3e cycle, Université de Montréal Résumé : Héritière d’une mémoire traumatique silencieuse portée par sa mère rescapée des horreurs des camps de la mort,…

Commentaires désactivés

Articles récents